Visite de Rangoun : premiers pas dans l’ancienne capitale birmane

Visite de Rangoun : premiers pas dans l’ancienne capitale birmane

Premier arrêt en Birmanie, direction l’ancienne capitale pour la visite de Rangoun (ou Yangon, ou Rangoon en anglais). Après un long vol depuis Paris (avec un stop à l’aéroport de Hong Kong) avec la compagnie Cathay Pacific (très bonne compagnie aérienne au passage), voici que Monsieur Chili pose pour la première fois ses pieds en Asie.

Il est tard. L’arrivée dans la ville se fait de nuit. De l’aéroport à l’hôtel, qui se trouve proche du centre ville, nous ne croisons que des taxis et des chiens errants. Première chose remarquable dans ce pays : les voitures roulent à droite avec le conducteur … à droite également. Ancienne colonie anglaise, le dictateur de l’époque, Ne Win, il y a 40 ans de cela, sous les conseils avisés (ou pas) de son voyant, a ordonné à tous les birmans de rouler à droite, du jours au lendemain. Depuis, les accidents y sont légions (mais depuis peu le gouvernement actuel réfléchit pour rétablir la conduite avec volant à gauche).

Nous arrivons donc de nuit à l’hôtel. Il paraît assez récent. Un gardien nous y attend. Sachez que tous les hôtels où vous irez signaleront votre présence aux autorités. Il est compliqué voire impossible de dormir chez l’habitant en Birmanie. Il faut que ce dernier demande l’autorisation aux autorités locales afin que vous puissiez rester dormir chez eux. Préférez les hôtels ou les guesthouses pour plus de faciliter.

rangoun-birmanie-myanmar-burma-monsieur-chili-2016-2Nous logeons au Grand Hotel United – Birmanie, sur la 21st, proche de la pagode Sule (plutôt bien placé pour la visite de Rangoun). Une terrasse tout en haut du bâtiment nous permet d’admirer la ville de nuit à 360°, et surtout d’apercevoir le monument phare de Rangoun : la pagode Shwedagon. Sans mauvais jeu de mot, “phare” car de nuit, ce temple doré illumine complètement le ciel de l’ancienne capitale birmane.

Premier pas dans la ville le lendemain. Premier contact avec la population locale. En tant qu’occidental, grand, yeux bleus, presque blond de surcroît, croyez moi, on vous repère vite.

Alors tout le monde souhaite faire des photos avec vous ! Afin que ce souvenir soit impérissable pour tout le monde, un appareil type Polaroïd (j’ai pour ma part un Fujifilm Instax Mini 8) est super utile en voyage afin de donner les photos papiers que vous avez pu shooter.

rangoun-birmanie-myanmar-burma-monsieur-chili-2016-7Dans un pays à majorité bouddhiste, vous les filles, privilégiez les robes longues plutôt que les shorts courts. Par respect à la coutume locale. Idem pour rentrer dans les pagodes, pensez à vous couvrir les épaules. On évite les débardeurs. Même s’il fait 40°C. Parce que oui, en plein mois de mars, juste avant l’été, il fait une chaleur étouffante dans toute la Birmanie. La visite de Rangoun se mérite à cette période, vous ne vous en sortirez pas sans quelques gouttes de sueurs !

Mais heureusement que nous trouvons sur le trottoir quelques échoppes ambulantes pour nous désaltérer avec un délicieux de jus de cannes à sucre additionné de quelques glaçons. Estomacs fragiles attention, évitez si possible les glaçons qui pourraient être faits avec de l’eau pas forcément propre pour nos ventres français. Mais qu’importe, parfois, il faut aller contre ce type de principes pour habituer votre corps à la nourriture locale ! Sinon vous rateriez pas mal de choses délicieuses pendant tous vos périples.

Notez qu’à ce propos Rangoun est connue pour ses échoppes de rue, installées directement sur le trottoir, ouvertes presque toute la journée et une bonne partie de la soirée, où vous pourrez découvrir tous types de gastronomie locale. Le tout préparé sur place et dégusté assis sur des minis tabourets, presque à même le sol, entre la route et le trottoir. Expérience culinaire et dépaysement garantis.

Comment procéder pour une visite de Rangoun réussie ? Tout simplement en y flânant pour être surpris par le mélange des genres : des échoppes toutes entassées les unes sur les autres, des bâtiments au style colonial à priori délabrés à côté des immeubles flambants neufs, des parcs ultra propres, de vieux bus rouillés remplis à ras-bord de passagers, des odeurs d’épices, de cuisines, de fritures en pleines rues, des moines bouddhistes se baladant en habits traditionnels à côté de jeunes birmans déjà accrochées à leurs smartphones .. bref, tous vos sens seront en éveils à Rangoun !

rangoun-birmanie-myanmar-burma-monsieur-chili-2016-29Nous sommes tombés en nous baladant sur un birman, rencontré dans un monastère, qui a gentiment voulu nous faire la visite de Rangoun (enfin, une partie seulement, la ville étant gigantesque :). Ils nous a notamment amené dans la maison où Aung San Suu Kyi et son père, le général Aung San, ont vécu lors de l’enfance de la plus célèbre des contestataires au régime militaire birman. Nous sommes également proches de la maison où cette dernière a été assignée à résidence dans les années 90-2000. Bon à la fin de la visite, nous nous rendons compte que cette personne était finalement un guide et avons dû le payer (mais avons passé un excellent moment en sa compagnie) … donc attention à ce type de pratique (Monsieur Chili serait-il naïf ? 🙂 !

rangoun-birmanie-myanmar-burma-monsieur-chili-2016-21Ne faites pas une visite de Rangoun sans passer par la pagode Shwedagon (de “shwe” qui signifie “or” et “dagon” qui est l’ancien nom de Rangoun). Ce lieu bouddhiste est le lien de culte par excellence en Birmanie. Selon la légende, il y contiendrait les reliques de quatres anciens bouddhas.
Sans être bouddhiste, on ne peut qu’être surpris par la splendeur du site qui comprend près de 70 stupas. La principale pagode est splendide : 98m de hauteur, recouverte d’or, et ornée de clochettes d’or et d’argent et incrustée de plusieurs pierres plus précieuses les unes que les autres.
Un conseil : visitez là en fin de journée, juste avant le coucher du soleil afin d’avoir la meilleure lumière possible pendant la “golden hour” (très chère aux photographes).

rangoun-birmanie-myanmar-burma-monsieur-chili-2016-26Autre site à voir à Rangoun : la pagode Kyaukhtatgyi. Ce monument ressemble plus à un grand hangar qu’à une belle pagode. Et pourtant : elle renferme un bouddha couché immense de plus de 70m de long. C’est l’un des plus grands du pays. Il est orné d’or et de pierres précieuses. On peut contempler ses plantes de pieds qui sont magnifiquement marquées de 108 signes caractéristiques des Bouddhas.

Vous pouvez rester sans problème plus de temps pour la visite de Rangoun et ainsi profiter pleinement de cette ville qui est réellement gigantesque et magnifique. Les pérégrinations de Monsieur Chili continuent vers Bagan, la plaine magique aux 2 000 temples !

Laisser un commentaire