Visite de Bagan en mongolfière, en vélo et en calèche

Visite de Bagan en mongolfière, en vélo et en calèche

La visite de Bagan, c’est LE passage obligé si vous allez en Birmanie. Comme pourrait le dire un certain Jacques S., “si tu ne passes pas à Bagan avant tes 50 ans, tu as raté ta vie”. 3 jours complets vont nous permettre de visiter cette magnifique plaine avec 3 moyens de locomotions différents.

C’est après un périple de nuit avec un bus (stické avec les logos de l’équipe de football de Liverpool, je n’ai jamais compris pourquoi), que nous arrivons très tôt le matin à Bagan (ou Pagan, autre nom que vous pourrez également trouver).

Fin de journée sur Bagan

 

 

 

 

 

 

 

La visite de Bagan en vélo.
Après une matinée de repos, suite à la nuit en bus qui fut légèrement agitée (on ne connaît pas le nom du chauffeur qui roulait excessivement vite entre Rangoun et Bagan …), nous décidons de faire une première visite de Bagan en vélo en fin de journée. Des loueurs de vélos à la journée ou à la demi-journée sont légions dans la zone. Demandez même à votre hôtel, il se peut que celui-ci vous loue également des bicyclettes.

A savoir : il n’y a pas d’entrée payante à proprement parler pour voir les temples de Bagan. Un péage se trouve aux portes de la ville et vous devrez vous acquitter d’une taxe de 20 dollars qui est valable pendant 1 semaine. Cette taxe vous sera demandée normalement lors de votre arrivée en bus le premier jour (et autant vous dire que quand vous arrivez à 4h du matin, vous ne comprenez pas trop pourquoi un type sorti de nul part vous demande avec insistance, dans un anglais birman compliqué 20 dollars :).

Si vous partez à vélo, demandez une carte de la zone (privilégier la visite du Old Bagan plutôt que du New Bagan). Attention, pour un départ en fin de journée : la nuit tombe vite et les routes ne sont pas éclairées, pensez aux lampes torches (frontales idéalement), car même un vélo équipé d’une dynamo ne vous éclairera guère. Profitez de la liberté de parcourir le Old Bagan en vélo pour découvrir aléatoirement des temples de la plaine. Plutôt le matin tôt ou en fin d’après midi pour éviter les grosses chaleurs.

Fin de journée sur Bagan

La sensation que vous aurez quand vous verrez votre premier temple est assez particulière. Mais elle n’est rien quand vous grimperez sur celui-ci pour avoir une vue panoramique de la plaine et que vous verrez des centaines de temples autour de vous. Les pointes de ces derniers dépassant de la cime des arbres. Un léger voile de brouillard ou fumée rend la vue encore plus mystique. C’est juste fabuleux.

A savoir que les accès aux temples se font librement. Très peu ont des gardiens (à part pour les plus grands). C’est d’ailleurs la limite de cette zone. La préservation des temples est très compliquée. Leur dégradation est très rapide, puisque que les touristes peuvent monter sur les temples. Beaucoup de pierres s’effritent, beaucoup ont des réparations de fortune et beaucoup tombent en ruine … Donc attention quand vous visiterez les temples de Bagan. Prenez-en soin. Ne montez pas partout, surtout quand il n’y a pas d’escalier prévu à cet effet …

Intérieur d'un temple à Bagan

A l’intérieur de certains temples, vous pourrez voir plusieurs ornements, gravures, dessins ou autres statues représentant les symboles bouddhistes. D’ailleurs ne soyez pas étonnés si devant une statue de bouddhas, vous voyez des amoncellements de billets de banques ou si un birman (oui uniquement les hommes ont droit de faire cela) colle de petites feuilles d’or directement sur la statue. Très croyants, les birmans n’hésitent pas à faire des dons aux bouddhas qu’ils vénèrent pour s’assurer d’un avenir si possible radieux.

 

La visite de Bagan en montgolfière.

Préparation de la visite de Bagan en montgolfière

Si vous ne devez faire qu’une chose à Bagan, ce sont bien les montgolfières. Une véritable expérience. Volez au-dessus de la plaine de Bagan. Le matin, au lever du soleil. Le calme du matin, le calme d’un moyen de transport sans moteur, le lever du soleil au-dessus des temples, … et le ballet des mongolfières dans le ciel : une image que vous avez sûrement déjà vue dans les livres, guides ou autres reportages sur Bagan. Mais le voir en vrai (et y être !) est juste incroyable. Passez au-dessus des temples, avoir l’impression de les frôler et de pouvoir toucher leur cime est un souvenir qui aura à jamais marqué ce voyage en Birmanie pour ma part.

Visite de Bagan en montgolfière

Quand vous descendrez de la montgolfière, vous aurez oublié le prix de cette expérience : entre 250 et 300 dollars. Oui c’est une somme je vous l’accorde. Mais cela en vaut largement la peine, je vous l’assure.
Je privilégierai ce moyen de transport lors de mes prochains périples : c’est un moyen d’avoir un point de vue différent sur un site historique, archéologique ou naturel. Et le calme, je le répète, du transport rend le lieu que vous survolez encore plus sensationnel.

 

La visite de Bagan en calèche.

Visite de Bagan en calèche

Ce dernier jour à Bagan, nous le ferons en calèche (ou tuk-tuk si vous préférez). Le principe : un âne, une calèche avec un toit qui vous protège du soleil. Le tout guidé par un birman. Sur une demi-journée, vous faites le tour des principaux temples de Old Bagan (parce qu’en vélo, il est compliqué de tout faire sur une seule journée surtout s’il fait très chaud).
Un conseil : privilégiez la calèche l’après-midi, afin de profiter du coucher de soleil de la fin de journée, avec la vue sur les temples. Si vous avez de la chance (comme nous :)), vous tomberez sur un conducteur birman bavard (Kutha il s’appelait) qui vous fera découvrir plein de recoins de Bagan, avec qui vous rigolerez et que vous regretterez laisser partir le soir …

PS : la météo peut être extrêmement chaude. A 40°C, un hôtel à Bagan avec une piscine peut vous être très utile, surtout après une journée de vélo ! Monsieur Chili ne peut vous conseiller que le Zreeti Hotel (et d’autres sûrement mais il ne les connaît) qui vous permettra de vous rafraichir sans problème et profiter de la vue depuis la terrasse du petit déjeuner des montgolfières qui décollent au dessus de la plaine de Bagan.

Laisser un commentaire